Episode 11: Le manque

My Post (29).jpg

Partir à l’autre bout du monde c’est découvrir une autre culture, une autre façon de vivre… Mais c’est aussi quitter un tas de choses qu’on fait, mange, voit, expérimente tous les jours depuis qu’on est né dans notre pays d’origine.

Et au bout de quelques mois d’expatriation, on se rend compte que toutes ces choses nous manquent plus que prévu

Le manque rime souvent avec nourriture… mais le manque peut être beaucoup plus profond… La familles, les amis, un paysage, un environnement, des monuments, l’histoire, la culture reviennent sans cesse à l’esprit et on sent un vide, un morceau de nous qui a été comme arraché.

Et puis avec le temps, on finit par s’habituer aux coutumes de notre pays d’expatriation, peu à peu les manques de la France s’estompent. C’est souvent à ce moment là que l’on rentre.

Et là le choc : c’est la vie de “l’autre” pays qui commence à nous manquer!

Clara revient du Québec. Après avoir vécu un vrai manque de la France quitte, à défendre son pays bec et ongle contres les critiques, elle se languit désormais de l’automne canadien.

Nirina, pourtant prof à la Sorbonne d’Abou Dabi pendant 3 ans, a longtemps été en manque des subtilités de notre langue. En France elle est comblée à ce niveau là, mais elle regrette le multiculturalisme notamment des étudiants des Emirats Arabes Unis.

Après 25 ans aux Etats-Unis, Roger en a ramené en France une idée de business devenue réalité : le food truck “la cabane de cape cod”

Pourtant la liberté d’entreprendre a l’américaine lui manque énormément!


Et puis nous avons demandé à une Psychologue et Coach en développement personnel, et fondatrice du site Va, Vis et Reviens et co-fondatrice de Psychonautes https://www.delphinerenard-psychologue.com, Delphine Renard, de nous expliquer le fonctionnement de ce sentiment de manque propre à l’expatriation et au retour et comment on peut l’adoucir.

Ecoutez ici et sur iTunes, SpotifySoundcloud, Google podcast et toutes les plateformes Android.